Coupe du monde féminine de football – Visibilité des Bleues dans la presse française

Cliquez ici pour télécharger le communiqué de presse au format PDF

 

Les Lyonnaises au top !
À la veille du coup d’envoi de la Coupe du monde féminine de football et du premier match des Bleues, edd dévoile le classement de la visibilité médiatique des 23 sélectionnées*

 

Paris, le 06 juin 2019. J-1 avant le coup d’envoi attendu de la Coupe du monde féminine de foot et du match d’ouverture qui opposera la France à la Corée du Sud. Les joueuses de Corinne Diacre, qui ont conclu vendredi dernier leur phase préparatoire par une victoire 2 à 1 face à la Chine, débuteront demain leur Mondial, fortes d’une confiance acquise au cours des treize victoires remportées sur les quatorze derniers matchs disputés.

4ème équipe féminine du dernier classement FIFA, et désormais parmi les favorites de la compétition, les Bleues rêvent – et nous avec – d’offrir à la France une 3ème étoile.

En attendant le match d’ouverture, edd, éditeur de Press’edd, plateforme n°1 de services de veille-médias, s’est intéressé à la visibilité médiatique des joueuses de l’Equipe de France dans la presse française.

Un effet « Coupe du monde » encore timide mais réel

Alors qu’aucune footballeuse n’apparaissait dans le baromètre annuel des 1 000 personnalités les plus médiatisées de la presse française en 2018 (seules des joueuses de tennis, skieuses et une patineuse apparaissaient dans le classement), elles sont déjà 4 sur les 23 à bénéficier d’une visibilité suffisante pour y apparaître. Encore loin des cimes atteintes dans la presse par l’Equipe de France masculine lors de la Coupe du monde 2018, déjà 3 joueuses ont néanmoins une visibilité supérieure à celle de Benjamin Pavard au même stade, soit avant le début de la compétition. Notons un top 5 de lyonnaises en tête du classement qui montre aussi l’impact de la dernière Ligue des champions remportée par la section féminine du club de Jean-Michel Aulas.

Peut-être n’est-ce qu’un début et qu’un bon, voire très bon parcours, permettra un décollage durable de cette visibilité. Premier élément de réponse vendredi après le match d’ouverture entre les joueuses de Corinne Diacre et l’équipe de Corée…

 

visibilité des Bleues

 

Cliquez ici pour télécharger l’infographie au format JPEG

 

Eugénie Le Sommer, Amandine Henry, Wendy Renard, Amel Majri et Delphine Cascarino, cinq joueuses évoluant toutes à l’Olympique lyonnais, arrivent en tête, arrivent en tête du classement des footballeuses les plus présentes dans les médias français depuis le début de l’année. Un résultat qui peut s’expliquer par la victoire du club lyonnais en Ligue des champions féminine le 18 mai dernier, mais aussi par leur talent et leurs prestations réalisées lors des derniers matchs. Eugénie Le Sommer, meilleure buteuse de l’Equipe de France en activité avec 74 buts, récolte ainsi 2 501 citations depuis le début de l’année, suivie de près par la capitaine des Bleues, Amandine Henry, avec 2 220 citations. Leurs trois coéquipières comptabilisent entre 1 644 et 1 167 citations.

Notons qu’outre les 23 joueuses sélectionnées, l’ancienne footballeuse internationale et actuelle sélectionneuse des Bleues Corinne Diacre bénéficie – à l’instar de son homologue Didier Deschamps – d’une belle visibilité, en récoltant 4 110 citations. D’autre part, la surprise de la non-sélection de Marie-Antoinette Katoto, attaquante phare du PSG et meilleure buteuse de Division 1 féminine, explique une assez forte exposition avec 1 045 citations enregistrées.

Avec une visibilité plus forte en 5 mois que durant toute l’année 2018, la montée en puissance des joueuses et de l’entraîneuse au niveau médiatique témoigne d’un effet « Coupe de monde » réel. Certains pics de citations correspondant aux différents événements ayant rythmé l’avant-Coupe du monde (annonce de la sélection par Corinne Diacre, premiers matchs de préparation) sont inédits. Cette montée en puissance dans les médias français devrait se poursuivre avec le début de la compétition et particulièrement si l’Equipe de France justifie son statut parmi les équipes favorites.

* Le baromètre de la visibilité médiatique des 23 joueuses sélectionnées dans l’Equipe de France de football dans la presse française a été réalisé sur la période allant du 1er janvier au 04 juin 2019 à partir du service Press’edd, la plateforme n°1 des médias français. Le comptage a été établi à partir d’un échantillon de 3 000 titres de la presse française et sites du web éditorial. Les articles paraissant dans plusieurs éditions de publications print régionales ne sont comptabilisés qu’une fois.

À propos de edd

edd indexe et archive en continu toute la presse écrite, web ou papier, la télévision et la radio. La plateforme Press’edd analyse et restitue à une clientèle de décideurs et de communicants les contenus pertinents et toutes les retombées médias de leurs alertes : veille de crise, de la concurrence, de la réputation… Revues de presse, panoramas et bilans, analyses quanti et quali, recherches d’archives : tous les services Press’edd rémunèrent les éditeurs par un prélèvement à la source s’appuyant sur un marquage numérique traçant chaque contenu et chaque usage de chaque client. Avec toute l’intelligence artificielle nécessaire et ce qu’il faut d’esprit, Press’edd sert le marché de la veille et de l’analyse des médias avec une précision et une rapidité inégalées.

Contacts presse

Dakota

Agence Dakota Communication Christèle Solis & Cécile Chapron edd@dakota.fr01 55 32 10 43