< retour aux Actualités

Cliquez ici pour télécharger le communiqué de presse au format PDF

 

Les Lyonnaises au top !
À la veille du coup d’envoi de la Coupe du monde féminine de football et du premier match des Bleues, edd dévoile le classement de la visibilité médiatique des 23 sélectionnées*

 

Paris, le 06 juin 2019. J-1 avant le coup d’envoi attendu de la Coupe du monde féminine de foot et du match d’ouverture qui opposera la France à la Corée du Sud. Les joueuses de Corinne Diacre, qui ont conclu vendredi dernier leur phase préparatoire par une victoire 2 à 1 face à la Chine, débuteront demain leur Mondial, fortes d’une confiance acquise au cours des treize victoires remportées sur les quatorze derniers matchs disputés.

4ème équipe féminine du dernier classement FIFA, et désormais parmi les favorites de la compétition, les Bleues rêvent – et nous avec – d’offrir à la France une 3ème étoile.

En attendant le match d’ouverture, edd, éditeur de Press’edd, plateforme n°1 de services de veille-médias, s’est intéressé à la visibilité médiatique des joueuses de l’Equipe de France dans la presse française.

Un effet « Coupe du monde » encore timide mais réel

Alors qu’aucune footballeuse n’apparaissait dans le baromètre annuel des 1 000 personnalités les plus médiatisées de la presse française en 2018 (seules des joueuses de tennis, skieuses et une patineuse apparaissaient dans le classement), elles sont déjà 4 sur les 23 à bénéficier d’une visibilité suffisante pour y apparaître. Encore loin des cimes atteintes dans la presse par l’Equipe de France masculine lors de la Coupe du monde 2018, déjà 3 joueuses ont néanmoins une visibilité supérieure à celle de Benjamin Pavard au même stade, soit avant le début de la compétition. Notons un top 5 de lyonnaises en tête du classement qui montre aussi l’impact de la dernière Ligue des champions remportée par la section féminine du club de Jean-Michel Aulas.

Peut-être n’est-ce qu’un début et qu’un bon, voire très bon parcours, permettra un décollage durable de cette visibilité. Premier élément de réponse vendredi après le match d’ouverture entre les joueuses de Corinne Diacre et l’équipe de Corée…

 

visibilité des Bleues

 

Cliquez ici pour télécharger l’infographie au format JPEG

 

Eugénie Le Sommer, Amandine Henry, Wendy Renard, Amel Majri et Delphine Cascarino, cinq joueuses évoluant toutes à l’Olympique lyonnais, arrivent en tête, arrivent en tête du classement des footballeuses les plus présentes dans les médias français depuis le début de l’année. Un résultat qui peut s’expliquer par la victoire du club lyonnais en Ligue des champions féminine le 18 mai dernier, mais aussi par leur talent et leurs prestations réalisées lors des derniers matchs. Eugénie Le Sommer, meilleure buteuse de l’Equipe de France en activité avec 74 buts, récolte ainsi 2 501 citations depuis le début de l’année, suivie de près par la capitaine des Bleues, Amandine Henry, avec 2 220 citations. Leurs trois coéquipières comptabilisent entre 1 644 et 1 167 citations.

Notons qu’outre les 23 joueuses sélectionnées, l’ancienne footballeuse internationale et actuelle sélectionneuse des Bleues Corinne Diacre bénéficie – à l’instar de son homologue Didier Deschamps – d’une belle visibilité, en récoltant 4 110 citations. D’autre part, la surprise de la non-sélection de Marie-Antoinette Katoto, attaquante phare du PSG et meilleure buteuse de Division 1 féminine, explique une assez forte exposition avec 1 045 citations enregistrées.

Avec une visibilité plus forte en 5 mois que durant toute l’année 2018, la montée en puissance des joueuses et de l’entraîneuse au niveau médiatique témoigne d’un effet « Coupe de monde » réel. Certains pics de citations correspondant aux différents événements ayant rythmé l’avant-Coupe du monde (annonce de la sélection par Corinne Diacre, premiers matchs de préparation) sont inédits. Cette montée en puissance dans les médias français devrait se poursuivre avec le début de la compétition et particulièrement si l’Equipe de France justifie son statut parmi les équipes favorites.

* Le baromètre de la visibilité médiatique des 23 joueuses sélectionnées dans l’Equipe de France de football dans la presse française a été réalisé sur la période allant du 1er janvier au 04 juin 2019 à partir du service Press’edd, la plateforme n°1 des médias français. Le comptage a été établi à partir d’un échantillon de 3 000 titres de la presse française et sites du web éditorial. Les articles paraissant dans plusieurs éditions de publications print régionales ne sont comptabilisés qu’une fois.

À propos de edd

edd indexe et archive en continu toute la presse écrite, web ou papier, la télévision et la radio. La plateforme Press’edd analyse et restitue à une clientèle de décideurs et de communicants les contenus pertinents et toutes les retombées médias de leurs alertes : veille de crise, de la concurrence, de la réputation… Revues de presse, panoramas et bilans, analyses quanti et quali, recherches d’archives : tous les services Press’edd rémunèrent les éditeurs par un prélèvement à la source s’appuyant sur un marquage numérique traçant chaque contenu et chaque usage de chaque client. Avec toute l’intelligence artificielle nécessaire et ce qu’il faut d’esprit, Press’edd sert le marché de la veille et de l’analyse des médias avec une précision et une rapidité inégalées.

Contacts presse

Dakota

Agence Dakota Communication Christèle Solis & Cécile Chapron edd@dakota.fr01 55 32 10 43

< retour aux Actualités

Paris, le 24 mai 2019. Inscrite dans un contexte politique singulier et inédit, la campagne électorale pour les élections européennes entre dans sa dernière ligne droite avec un nombre record de 34 listes validées.

Après avoir suivi, jour après jour, les évolutions de la visibilité des candidats dans la course à l’Élysée avec le baromètre Press’identielle et après avoir lancé Press’Pol, classement quotidien inédit de la visibilité médiatique des principaux leaders politiques, Le Journal du Dimanche et Press’edd, plateforme n°1 de services de veille-médias, conjuguent à nouveau leurs savoir-faire pour s’intéresser à la visibilité médiatique (presse écrite et web éditorial) des candidats têtes de listes*.

Familiers du paysage politique français, nouveaux visages émergents, candidats de dernière minute et listes Gilets Jaunes : de qui la presse française parle-t-elle le plus et le moins ? Sur quelles thématiques de campagne s’expriment-ils ? Qui truste les « Unes » ?

* Période d’analyse : 15 avril – 22 mai

En attendant le verdict des urnes le 26 mai prochain, résultats et analyses à découvrir sur le site du Journal du Dimanche

Pour les découvrir, cliquez ici

Élections européennes

Note méthodologique
L’évolution de la visibilité dans la presse française (presse écrite et web éditorial) des candidats têtes de listes aux élections européennes est réalisé sur la période allant du 15 avril au 22 mai 2019 à partir du service Press’edd, la plateforme n°1 des médias français. Le comptage a été établi à partir d’un échantillon de 3 000 titres de la presse française et sites du web éditorial. Les articles paraissant dans plusieurs éditions de publications print régionales ne sont comptabilisés qu’une fois.

A propos de edd
edd indexe et archive en continu toute la presse écrite, web ou papier, la télévision et la radio. La plateforme Press’edd analyse et restitue à une clientèle de décideurs et de communicants les contenus pertinents et toutes les retombées médias de leurs alertes : veille de crise, de la concurrence, de la réputation… Revues de presse, panoramas et bilans, analyses quanti et quali, recherches d’archives : tous les services Press’edd rémunèrent les éditeurs par un prélèvement à la source s’appuyant sur un marquage numérique traçant chaque contenu et chaque usage de chaque client. Avec toute l’intelligence artificielle nécessaire et ce qu’il faut d’esprit, Press’edd sert le marché de la veille et de l’analyse des médias avec une précision et une rapidité inégalées.

Contacts presse

Dakota

Agence Dakota Communication Christèle Solis & Cécile Chapron edd@dakota.fr01 55 32 10 43

< retour aux Actualités

Macron, Le Pen, Mélenchon, Wauquiez… A quels thèmes sont associés 15 personnalités politiques dans la presse?

A quel thème le nom d’Emmanuel Macron était-il le plus associé dans la presse en 2018? Et quels dirigeants politiques étaient le plus cités dans les articles ayant comme thèmes l’économie ou bien la santé? Ce sont à ces questions que répond la nouvelle étude d’EDD, éditeur de Press’edd, la première plateforme des médias français. Après le baromètre Press’identielle et l’édition quotidienne de Press’pol, le JDD a décidé de s’intéresser aux sujets qui sont le plus associés à 15 responsables des principaux leaders politiques du pays, parmi lesquels le chef de l’Etat, le Premier ministre Edouard Philippe ou les opposants Jean-Luc Mélenchon, Marine Le Pen et Laurent Wauquiez.

Comment avons-nous fait? A partir de 650 titres de presse quotidienne et hebdomadaire, nationale et régionale, Press’edd a recensé le nombre d’articles dans lesquels sont cités ces dirigeants politiques sur l’année 2018 (jusqu’au 20 décembre dernier) et les a liés à 15 thématiques prédéfinies : le social et le travail, la justice et criminalité, les affaires étrangères, la défense, le sport, etc. L’un des 15 responsables politiques était ainsi associé l’une des thématiques dès lors que se trouvait dans le même article son nom et quatre ou cinq termes relevant directement de ce thème. En sachant que chacune de ces thématiques regroupait un corpus de plusieurs dizaines de mots, par exemple “impôt”, “ISF”, “livret A” pour la partie “économie et finances”, ou “baccalauréat”, “université”, “apprentissage” pour celle sur “l’éducation”.

Lire l’article complet sur le JDD

< retour aux Actualités

Pressedd, la plateforme n°1 des médias français, présente la 5ème édition de son Observatoire de la parité dans la presse.

Fin 2016 Emmanuel Macron, alors candidat à la présidence de la République s’engageait, dans un tweet, « avec #JamaisSansElles pour donner aux femmes toute leur place : c’est-à-dire la même que celle des hommes ! » Elu, le président Macron, qui a fait de l’égalité entre les sexes la grande cause nationale de son mandat, a constitué un gouvernement paritaire. Autre signal fort, au mois de juin, 224 femmes font leur entrée dans l’hémicycle, un chiffre historique. 38,8% des élus du Palais-Bourbon sont désormais des élues (versus 26,9% lors de la mandature précédente).

Difficile de ne pas évoquer, au-delà du niveau de présence des femmes dans la presse française, le séisme provoqué par les révélations de harcèlement sexuel (94 témoignages au 3 novembre…) à l’encontre du producteur américain Harvey Weinstein. Si l’épicentre était situé aux Etats-Unis, l’impact a bien été mondial et la question plus large de l’égalité hommes / femmes s’est retrouvée au cœur de l’actualité, menant en France à la préparation d’un projet de loi “contre les violences sexistes et sexuelles” qui sera présenté début 2018 par Marlène Schiappa, secrétaire d’Etat chargée de l’Egalité entre les femmes et les hommes. La secrétaire d’Etat s’est par ailleurs prononcée il y a quelques jours en faveur de l’instauration de quotas « partout » pour briser le plafond de verre.

C‘est dans ce contexte singulier que Pressedd dévoile, pour la 5ème année consécutive, les résultats de son Observatoire sur la visibilité des femmes dans la presse.

Quel état des lieux de la visibilité des femmes dans la presse en 2017 ?

A travers ce document de synthèse*, Pressedd présente :

  • Un état des lieux de la présence des femmes dans les 1 000 personnalités les plus médiatisées en 2017
  • Les femmes du classement des personnalités les plus médiatisées en 2017 dans les catégories politique, culture & médias, sport et business

 

Classement général : la place des femmes dans les 1 000 personnalités de 2017

 Avec 16,9% de femmes dans les 1 000 personnalités dont la presse a le plus parlé en 2017, le classement enregistre une infime progression par rapport à 2016 (16,8%) mais ne réussit pas encore à égaler les niveaux de 2013 (19,2%) et 2014 (17,3%). Les femmes du classement totalisent 14,7% des citations globales enregistrées pour les 1 000 personnalités du classement.

En analysant la répartition des femmes de ce classement par catégorie, on observe qu’elles appartiennent essentiellement à la catégorie Culture et médias (47%) et Politique (39% soit + 4 points par rapport à 2016). La catégorie Sport apparaît faiblement représentée (13% en 2017 versus 17% en 2016) et la catégorie Business demeure extrêmement discrète (1%).

 

Top 100 Politique

Le top 100 des personnalités politiques compte cette année 24 femmes (21 françaises et 3 étrangères), soit deux de plus par rapport à 2016. Elles ne totalisent toutefois que 17% du total des citations attribuées aux personnalités politiques en 2017. En cette année d’élection présidentielle, Marine Le Pen gagne une place par rapport à 2016 et prend la tête du classement. Toujours positionnée en haut de ce classement et à la faveur de sa réélection, Angela Merkel se classe deuxième cette année. La chancelière allemande gagne ainsi 3 places par rapport à 2016. Theresa May, Première ministre conservatrice qui a la charge de négocier les conditions du Brexit, se classe 3ème. Un top 5 complété par la maire de Paris, Anne Hidalgo, 4ème, et Ségolène Royal, désormais Ambassadrice pour les pôles, 5ème (-2 places par rapport à 2016).

 

 

 

FOCUS : LA VISIBILITÉ DES FEMMES DU GOUVERNEMENT DANS LA PRESSE

Si le gouvernement Macron est bien paritaire « sur le papier », les femmes ministres sont bien moins présentes dans la presse en 2017 que leurs homologues masculins.

Ainsi, les femmes ministres sont représentées à hauteur de 40,7% dans la presse en 2017 et ne totalisent que 22,8% des citations totales consacrées aux ministres cette année versus 77,2% pour les hommes.

 

 

Top 100 Culture & Médias

 Catégorie dans laquelle les femmes sont les plus présentes chaque année, elles sont 34 en 2017 dans le top 100 Culture et Médias (versus 33 en 2016) et totalisent globalement presque autant de citations que les hommes (49,7%).

Parmi les 10 premières, 3 personnalités françaises et 7 étrangères. 1ère du classement, Isabelle Huppert dont l’année a été marquée par un César, une nomination aux Oscars et un Molière d’honneur. Du côté des autres personnalités Françaises Catherine Deneuve, 6ème, gagne 4 places tandis que Marion Cotillard, 8ème, en perd 4 par rapport à 2016.

Derrière Isabelle Huppert sur le podium, Kim Kardashian, 2ème, Beyoncé, 3ème, la pop star Ariana Grande, 4ème et enfin, la barbadienne Rihanna, 5ème.

Top 100 Sport

La catégorie Sport perd une femme cette année. Ainsi, on note en 2017 la présence de seulement 3 femmes sur les 100 premières personnalités sportives dans la presse française. Au global, les femmes sportives totalisent environ 46 fois moins de citations que les hommes.

Les 3 sportives les plus médiatisées sont toutes des joueuses de tennis avec en première position, la franco-serbe Kristina Mladenovic, arrivée en 1/4 de finale à Roland Garros. Un classement lié à son premier grand titre (Saint-Pétersbourg) et à une place dans le top 10 WTA qu’elle n’aura toutefois conservée que 2 semaines. A ses côtés, en 2ème position, Caroline Garcia, 8ème du classement WTA, qui a joué cette année son premier 1/4 de finale à Roland Garros également. 3ème enfin, la joueuse roumaine Simona Halep, première joueuse mondiale au classement WTA, qui a enchaîné cette année 1 victoire à Madrid et 4 finales à Rome, Roland Garros, Cincinnati et Pékin.

 

Classement Business

Parmi les 41 personnalités business présentes dans les 1 000 personnalités les plus médiatisées en 2017 seulement 2 femmes qui totalisent uniquement 6% du total des citations attribuées aux personnalités de la catégorie en 2017.

1ère femme du classement, Christiane Lambert, élue le 13 avril dernier à la présidence de la FNSEA. A ses côtés Delphine Ernotte, qui clôt une année de tensions et de turbulences à la tête de France Télévisions.

 

 

Note méthodologique

L’observatoire 2017 de la parité dans les médias a été réalisé sur la période allant du 1er janvier au 12 décembre 2017, à partir du service Pressedd, la plateforme n°1 des médias français. Ce classement a été établi à partir des 1 500 premiers titres de la presse française (presse quotidienne nationale, presse quotidienne régionale, presse magazine – hebdomadaire et mensuelle – presse hebdomadaire régionales presse professionnelle et spécialisée) et de 1 500 sites du web éditorial : sites des titres de PQN, PQR, PHR, presse magazine et pure players, y compris les articles derrière paywall. Les articles paraissant dans plusieurs éditions de publications print régionales ne sont comptabilisés qu’une fois.

 

A propos de EDD

EDD indexe et archive en continu toute la presse (transmise par les éditeurs), la télévision/radio et le web.

Sa plateforme Pressedd analyse et restitue à une clientèle de décideurs et de communicants les articles pertinents et toutes les retombées médias de leurs alertes (veille de crise, de la concurrence) et de leurs revues, panoramas et bilans de presse, avec des analyses quanti et quali. En presse, la recherche d’archives porte sur plus de 300.000.000 articles.

Tous les services Pressedd rémunèrent le droit d’auteur par prélèvement à la source. Le marquage des contenus garantit l’usage du client, dispensé de toute déclaration tierce.

Partenaire des éditeurs de presse, EDD met ses chaînes et ses formats au service de leur diffusion professionnelle, vers les autres intermédiaires spécialisés de la veille-médias ou l’utilisateur final.

Chaque jour, les collaborateurs EDD sont mobilisés à leur service et à celui d’un millier de grands comptes du secteur public ou privé, avec un seul objectif : fournir la bonne information média à la bonne personne au bon moment.

En savoir plus sur EDD et Pressedd : https://www.edd.fr/Le chant du coq (vidéo)

Contacts presse

 Agence Dakota Communication

Christèle Solis & Cécile Chapron

equipe@dakota.fr – 01.55.32.10.43

* Les classements complets sont disponibles sur demande.

< retour aux Actualités

Paris, le 23 mars 2017. Après les baromètres de la visibilité médiatique des candidats des différentes primaires, EDD, éditeur de Pressedd, la plateforme n°1 des médias français, et le Journal du Dimanche poursuivent leur association avec Press’identielle : chaque jour, Press’identielle dévoilera le classement des candidats à l’Elysée en fonction de leur nombre de citations dans 650 quotidiens et hebdomadaires français*.

 Présidentielle : qui sont les candidats les plus médiatisés chaque jour ?

Les journaux parlent-ils plus de François Fillon que d’Emmanuel Macron ? Comment la présence de Benoît Hamon ou Marine Le Pen évolue-t-elle au fil de la campagne ? Qui de Jean-Luc Mélenchon ou Nicolas Dupont-Aignan fait le plus de Une ?

Avec son baromètre Press’identielle, le JDD en partenariat avec Pressedd, publiera chaque jour dès 9 heures le classement de la présence médiatique des différents candidats dans les journaux français parus le matin même. 650 titres de la presse quotidienne et hebdomadaire (nationale et régionale) constituent le corpus de cette étude inédite et interactive.

Chaque semaine, les équipes du Journal du Dimanche analyseront ces résultats de manière qualitative pour mieux comprendre les évolutions de la présence médiatique des candidats.

Pour découvrir Press’identielle cliquez ici

        « Avec Press’identielle, nouvel opus de notre partenariat, nous apportons – à travers des mesures barométriques renouvelées chaque jour – des données fraîches et précises à analyser aux équipes du Journal du Dimanche renseignant sur les dynamiques médiatiques de la campagne. En matière de data-journalisme, la rédaction du JDD est à la pointe et attend de nous précision, exhaustivité et réactivité », précise Jean-Frédéric Farny, Directeur général de EDD.  « Le dispositif technique d’étude pour les baromètres repose sur l’infrastructure unique que nous mettons à disposition des éditeurs, des communicants, dirigeants et documentalistes pour leur veille médiatique de la presse française, nationale et régionale, quotidienne et périodique. »

         « Depuis plusieurs mois, dans le cadre d’un partenariat efficace avec Pressedd, le JDD décortique la présence des personnalités politiques dans la presse et sur Internet. Parce que ces données permettent d’analyser le poids médiatique de chaque candidat à l’élection. Avec ce baromètre quotidien inédit, il s’agit, chaque matin, de faire une revue de presse quantitative : qui est à la une des journaux français chaque matin de la campagne. Chaque semaine, nous livrerons une analyse qualitative de ces tendances, qui nous permettent de nous mettre à la place des Français : de qui leur parle-t-on le plus ? En bien comme en mal », détaille Cyril Petit, Rédacteur en chef central et Secrétaire général de la rédaction Le Journal du Dimanche et lejdd.fr.

 * Le baromètre Press’identielle de la visibilité médiatique des candidats est réalisé à partir du service Pressedd, la plateforme n°1 des médias français. Ce classement a été établi à partir d’une sélection des 650 plus importants quotidiens et hebdomadaires français, nationaux et régionaux.

 A propos de EDD

EDD indexe et archive en continu toute la presse (transmise par les éditeurs), la télévision/radio et le web.

Sa plateforme Pressedd analyse et restitue à une clientèle de décideurs et de communicants les articles pertinents et toutes les retombées médias de leurs alertes (veille de crise, de la concurrence) et de leurs revues, panoramas et bilans de presse, analyses quanti et quali et recherches d’archives. Tous les services Pressedd rémunèrent le droit d’auteur par prélèvement à la source grâce à un marquage numérique unique garantissant l’usage du client et la traçabilité des contenus.

Partenaire des éditeurs de presse, EDD met ses chaînes et ses formats au service de leur diffusion professionnelle, vers les autres intermédiaires spécialisés de la veille-médias ou l’utilisateur final.

Chaque jour, les collaborateurs EDD sont mobilisés à leur service et à celui d’un millier de grands comptes du secteur public ou privé, avec un seul objectif : fournir la bonne information média à la bonne personne au bon moment.

En savoir plus sur EDD et Pressedd : https://www.edd.fr/Le chant du coq (vidéo)

Contacts presse – Agence Dakota Communication

Christèle Solis & Cécile Chapron

equipe@dakota.fr – 01.55.32.10.43